Alcools et Spiritueux

Le Herald: suivez les dernières nouvelles, tendances technologiques et conseils pratiques

« `html

La lutte entre Angelina Jolie et Brad Pitt pour une propriété viticole française ravive d’anciens conflits. Selon de récents documents judiciaires, cette dispute met en lumière une « histoire d’abus physique de la part de Pitt envers Jolie » avant leur voyage en avion en 2016. La vente avortée de la part de Jolie dans la propriété Miraval, conditionnée à la signature d’un accord de non-divulgation empêchant Jolie de parler des abus, marque un nouveau chapitre dans leur conflit prolongé. Cette affaire judiciaire récente soulève des questions sur le contrôle, la réputation et la guérison après des abus.

Une bataille judiciaire révèle des détails troublants

Angelina Jolie et Brad Pitt, autrefois un couple puissant d’Hollywood, ont été engagés dans une bataille juridique sur la propriété de la winery Miraval, située dans le sud de la France. Les documents judiciaires indiquent que Pitt aurait exigé de Jolie qu’elle signe un accord de non-divulgation couvrant les abus présumés, ce qui a contribué à l’échec de la vente de sa part dans la winery. Cette exigence a ravivé des conflits plus anciens, jetant une lumière sur des allégations d’abus physiques antérieurs à leur séparation.

Les implications d’un accord de non-divulgation

L’accord de non-divulgation proposé par Pitt, qui aurait limité la capacité de Jolie à parler publiquement des abus, est au cœur de cette affaire. Selon Jolie, cet accord était une tentative de lier sa réputation personnelle à celle de l’entreprise vinicole, mettant ainsi en évidence la complexité des négociations de divorce et la protection de la réputation dans les affaires publiques. Le refus de Pitt d’acheter la part de Jolie sans cet accord a exacerbé la situation, menant à une impasse juridique.

Des preuves d’abus antérieures au voyage en avion de 2016

Le dossier judiciaire de Jolie affirme que l’abus physique de Pitt a commencé bien avant leur voyage en avion notoire de 2016 de la France à Los Angeles. Elle promet de fournir des témoignages, des courriels, des photographies et d’autres preuves pour étayer ses allégations lors du procès. Cette affaire met en évidence les difficultés rencontrées par les victimes d’abus pour parler publiquement de leurs expériences, en particulier lorsqu’elles sont liées à des accords légaux.

Les répercussions sur la famille

Les procédures judiciaires et les tentatives de Pitt pour « contrôler et punir Jolie » ont eu un lourd impact émotionnel et financier sur elle et leur famille. Jolie exprime son désir de guérison pour leur famille et de mettre fin à la douleur et au traumatisme supplémentaires pour leurs enfants. Cette situation soulève des questions importantes sur la guérison après un divorce et des allégations d’abus.

Un regard vers l’avenir

Malgré les années de batailles juridiques et les allégations d’abus, l’issue de cette affaire pourrait offrir une occasion de réflexion et de guérison. La manière dont cette situation sera résolue pourrait également avoir des implications pour d’autres cas impliquant des allégations d’abus et des accords de non-divulgation dans les relations publiques.

Crédits

Sources utilisées pour cet article :

« `

Marc du 37.fr

Bienvenue ! Je suis Marc, Lyonnais de naissance et passionné de gastronomie. Je partage depuis mon blog mes recettes, mes dégustations, découvertes et bonnes adresses. N'hésitez pas à vous rendre sur Facebook pour être au courant des derniers articles.

Publicité

Bienvenue sur Le 37.fr, le Blog qui parle de Bouffe !

Au 37.fr, nous souhaitons vous apporter des informations « fraîches » sur les aliments, épices, condiments, visibles ou invisibles de notre quotidien.

Plus qu’un énième blog sur les bienfaits de bien manger, nous souhaitons apporter notre touche EPICURIENNE, parce qu’une bonne bouffe, c’est aussi avec un bon verre, et qu’une bonne bouteille se réalise avec de bons aliments.

Bonne route.