Alcools et Spiritueux

Les bouteilles de vin françaises se transforment : vers une ère plus durable et innovante

« `html

De plus en plus de producteurs de vin en France optent pour des bouchons à vis plutôt que des bouchons en liège, suivant ainsi une tendance déjà bien établie dans d’autres pays comme le Royaume-Uni et l’Australie. Ces bouchons, autrefois associés à des vins de moindre qualité, commencent à gagner en popularité, y compris pour les vins vendus à moins de 6 €, décrits comme « légers, fruités et agréables à boire ».

Le débat sur les bouchons en France : tradition contre innovation

En France, pays de longue tradition vinicole, l’adoption des bouchons à vis progresse, mais à un rythme plus lent qu’ailleurs. Selon Euromonitor, bien que 34 % des bouteilles de vin dans le monde soient désormais scellées avec des bouchons à vis, en France, ce pourcentage s’élève seulement à 24 %, marquant tout de même une augmentation significative par rapport aux 14 % de 2017. Ce changement s’explique par plusieurs facteurs, dont la facilité d’utilisation dans les restaurants à forte affluence et une meilleure conservation des vins destinés à être consommés rapidement.

Les avantages des bouchons à vis

Les bouchons à vis offrent plusieurs avantages tant pour les producteurs que pour les consommateurs. Anthony Aubert, négociant en vins dans la région du Languedoc, souligne leur popularité croissante dans les restaurants où la rapidité du service est primordiale. De plus, FranceInfo rapporte que ces bouchons sont particulièrement adaptés aux vins « légers, fruités et agréables à boire », ciblant ainsi le marché principal.

La perception des consommateurs

Malgré leur popularité croissante, les bouchons à vis restent majoritairement associés aux vins d’entrée de gamme en France. Pierre Flament, un marchand de vins spécialisé dans les vins français, indique que les consommateurs hésitent encore devant les bouchons à vis, les associant à des vins de moindre qualité. Cependant, certains vignerons produisent d’excellents vins sous bouchon à vis, démontrant qu’il n’y a pas de différence notable pour les vins destinés à être consommés rapidement.

Environnement et recyclage

La question du recyclage est également un argument en faveur des bouchons à vis. Tandis que seulement 20 % des bouchons en liège sont recyclés aujourd’hui, les capsules en aluminium sont facilement recyclables, malgré le fait que le joint en plastique à l’intérieur soit incinéré. Cette caractéristique attire une nouvelle génération de consommateurs soucieux de l’environnement.

Innovation et tradition : un équilibre à trouver

La création du bouchon à vis est en réalité une invention française par l’entreprise Le Bouchage Mécanique, qui a conçu un bouchon en aluminium avec un joint perméable à l’oxygène. Cette innovation a d’abord été adoptée par les producteurs de spiritueux avant de l’être par l’industrie vinicole, surtout face à la crise du secteur du liège au début des années 2000. Les producteurs de vin, cherchant à éviter le gaspillage dû aux bouteilles « bouchonnées », se sont tournés vers des alternatives comme le bouchon à vis.

Conclusion : vers une diversification des méthodes de bouchage

La progression des bouchons à vis en France illustre la volonté de l’industrie vinicole de s’adapter aux nouvelles demandes du marché tout en préservant la qualité. Les innovations dans le domaine du bouchage montrent que le débat « liège contre bouchon à vis » est désormais dépassé, avec une place pour chaque type selon le vin et son usage. L’important reste de garantir la meilleure expérience possible au consommateur, en respectant l’environnement et en s’adaptant aux pratiques de consommation actuelles.

Crédits

Sources utilisées pour cet article :

« `

Marc du 37.fr

Bienvenue ! Je suis Marc, Lyonnais de naissance et passionné de gastronomie. Je partage depuis mon blog mes recettes, mes dégustations, découvertes et bonnes adresses. N'hésitez pas à vous rendre sur Facebook pour être au courant des derniers articles.

Publicité

Bienvenue sur Le 37.fr, le Blog qui parle de Bouffe !

Au 37.fr, nous souhaitons vous apporter des informations « fraîches » sur les aliments, épices, condiments, visibles ou invisibles de notre quotidien.

Plus qu’un énième blog sur les bienfaits de bien manger, nous souhaitons apporter notre touche EPICURIENNE, parce qu’une bonne bouffe, c’est aussi avec un bon verre, et qu’une bonne bouteille se réalise avec de bons aliments.

Bonne route.