Les SF Giants ajoutent les sandwiches au ‘smoke meat’ d’Augie’s Montreal Deli : une fusion culinaire innovante

« `html

Les fans des Giants de San Francisco peuvent se réjouir de nouvelles options culinaires à Oracle Park cette saison, avec l’ajout d’Augie’s Montreal Deli, un favori de la région de la Baie. Dès l’ouverture à domicile ce vendredi, les supporters pourront déguster des sandwiches artisanaux au pastrami de poitrine fumée à la Montréal et à la dinde fumée. Lex Gopnik-Lewinski, fondateur et propriétaire, exprime sa joie de pouvoir apporter une touche de Montréal à la MLB et aux Giants, faisant écho à la nostalgie de certains athlètes ayant connu l’époque des Expos de Montréal.

Un goût de Montréal au cœur de la Baie

Originaire du Canada et installé dans la région de la Baie depuis 1988, Lex Gopnik-Lewinski a longtemps ramené des produits fumés de ses visites familiales au Canada, jusqu’à ce qu’un officier des douanes lui confisque sa précieuse viande de Montréal. Cet événement a été le déclic pour apprendre à préparer lui-même la fameuse viande fumée, un mets entre le pastrami et le corned beef, emblématique de Montréal et issu de l’immigration juive hongroise au Québec. Après des années de perfectionnement, Augie’s Montreal Deli est devenu le premier deli canadien de la région de la Baie, s’établissant à Berkeley en 2018.

Une expansion savoureuse

Le passage de la deli à une opération de vente au détail et l’ouverture de stands pour les fans de sport marquent une nouvelle étape pour Augie’s, après une première expérience réussie au SAP Center, domicile des Sharks de San Jose. Au Oracle Park, Augie’s prendra place dans l’emplacement de Zach’s deli au Blue Shield Field Club Lounge, avec des plans d’expansion en termes de lieux et de menu au fil de la saison. Cette initiative promet d’enrichir l’expérience culinaire des fans des Giants avec une offre authentique et savoureuse.

Un menu qui promet

Les sandwiches au pastrami fumé et à la dinde fumée d’Augie’s Montreal Deli sont plus qu’une simple addition au menu d’Oracle Park ; ils représentent une fusion de cultures et d’histoires, apportant une dimension internationale à l’expérience des supporters. Gopnik-Lewinski affirme son enthousiasme à l’idée de partager cette partie de son héritage avec les fans de baseball, enrichissant ainsi la diversité culinaire déjà présente à Oracle Park.

Conclusion

Cette saison, Oracle Park ne se contente pas d’offrir du baseball de qualité ; le stade invite également ses visiteurs à un voyage culinaire, offrant une fenêtre sur le riche patrimoine gastronomique de Montréal. Les fans des Giants de San Francisco ont désormais une raison de plus de se réjouir, avec des options alimentaires qui promettent de satisfaire les palais les plus exigeants et de créer des souvenirs inoubliables.

Crédits

Article basé sur les informations fournies par Mercury News, avec des contributions spécifiques de Linda Zavoral.

« `