Alcools et Spiritueux

Pourquoi les fins gourmets français se mettent à boire du thé en bouteille

Les amateurs de bonne cuisine sont surpris par le Meung 2022, un thé noir riche de la région de Bokeo au nord du Laos, qui, malgré son apparence de vin de Bourgogne, offre une palette aromatique complexe et variée, idéale avec des coquilles Saint-Jacques.

Une révolution dans la haute gastronomie française

À première vue, le Meung 2022 pourrait facilement être confondu avec une bouteille de vin de Bourgogne de haute qualité. Cependant, ce produit est en réalité un thé noir riche provenant de la région de Bokeo, au nord du Laos. Cette surprenante boisson fait partie d’une gamme de thés froids produite par Grands Jardins, une entreprise basée à Paris qui approvisionne certaines des restaurants les plus prestigieux et coûteux de France.

Les chefs étoilés cherchent à répondre à la demande croissante de clients à la recherche d’alternatives au verre de vin traditionnel accompagnant leurs repas, sans pour autant se rabattre sur de l’eau plate. Dans ce contexte, Anne-Sophie Pic, chef française renommée, recommande par exemple le café Geisha d’Éthiopie avec le bœuf Hereford, illustrant la diversité des accords possibles au-delà du vin.

Le thé, une alternative raffinée au vin

L’innovation derrière le Meung 2022 réside dans sa capacité à offrir une expérience gustative comparable à celle d’un vin fin, tout en étant une boisson sans alcool. Cette caractéristique le rend particulièrement attrayant pour les convives recherchant des options plus saines ou ne consommant pas d’alcool pour des raisons personnelles ou religieuses.

La description de ce thé comme étant corsé, avec un « palais aromatique complexe et varié », démontre la richesse des saveurs que les thés de qualité peuvent offrir, et comment ils peuvent compléter des mets délicats tels que les coquilles Saint-Jacques, traditionnellement accompagnées de vins blancs.

Un impact sur la scène gastronomique mondiale

Le succès du Meung 2022 et d’autres thés de Grands Jardins auprès des restaurants français de haute volée souligne une tendance croissante à reconnaître et à apprécier le thé comme une alternative sérieuse au vin. Ce mouvement pourrait inciter davantage de producteurs de thé à explorer des techniques de production et de fermentation innovantes, élargissant ainsi la gamme des saveurs et des expériences disponibles pour les amateurs de thé et de gastronomie du monde entier.

Conclusion

La montée en popularité du thé comme alternative au vin dans les restaurants de luxe en France témoigne d’un changement dans les habitudes de consommation et d’une ouverture vers de nouvelles expériences gustatives. Le Meung 2022, avec sa complexité et son raffinement, s’impose comme un pionnier de cette révolution, offrant aux amateurs de bonne cuisine une option unique et mémorable.

Marc du 37.fr

Bienvenue ! Je suis Marc, Lyonnais de naissance et passionné de gastronomie. Je partage depuis mon blog mes recettes, mes dégustations, découvertes et bonnes adresses. N'hésitez pas à vous rendre sur Facebook pour être au courant des derniers articles.

Publicité

Bienvenue sur Le 37.fr, le Blog qui parle de Bouffe !

Au 37.fr, nous souhaitons vous apporter des informations « fraîches » sur les aliments, épices, condiments, visibles ou invisibles de notre quotidien.

Plus qu’un énième blog sur les bienfaits de bien manger, nous souhaitons apporter notre touche EPICURIENNE, parce qu’une bonne bouffe, c’est aussi avec un bon verre, et qu’une bonne bouteille se réalise avec de bons aliments.

Bonne route.