Alcools et Spiritueux

Quel pays boit le moins d’alcool ?

Selon les données de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), certains pays ont une consommation d’alcool plus faible que d’autres. Dans cet article, nous allons explorer le pays qui boit le moins d’alcool au monde.

Les 5 pays où la consommation d’alcool est la plus faible

Lorsqu’on pense à la consommation d’alcool, on imagine souvent des soirées arrosées et des excès en tout genre. Pourtant, il existe des pays où l’alcool ne fait pas partie intégrante de la culture et où sa consommation est très limitée. Voici les 5 pays où l’on boit le moins d’alcool.

1) Le Pakistan

Le Pakistan est un pays majoritairement musulman, ce qui implique une interdiction formelle de la consommation d’alcool dans la religion. De plus, le gouvernement a mis en place une politique très stricte concernant l’importation et la vente d’alcool sur son territoire. Ainsi, seuls les non-musulmans peuvent acheter de l’alcool dans certaines boutiques spécifiques sous présentation d’un permis spécial délivré par les autorités locales.

2) L’Arabie Saoudite

Comme pour le Pakistan, l’Arabie Saoudite est un pays musulman avec une législation très restrictive concernant l’alcool. La possession ou la vente d’alcool y sont strictement interdites et punies sévèrement par les autorités religieuses du pays.

3) Le Yémen

Le Yémen est également un pays majoritairement musulman avec une forte influence religieuse sur sa population. Bien que certains types de boissons alcoolisées soient tolérés dans certaines régions du pays (notamment le vin), leur consommation reste marginale.

4) L’Iran

L’Iran est un autre exemple de pays où la religion joue un rôle important dans la limitation de la consommation d’alcool. En effet, depuis 1979 et suite à la révolution islamique, l’alcool est interdit dans le pays. Seuls les non-musulmans peuvent en acheter dans des magasins spécifiques.

5) Le Bangladesh

Le Bangladesh est un pays majoritairement musulman où la consommation d’alcool est également très limitée. Bien que sa vente soit autorisée dans certaines zones touristiques du pays, elle reste globalement prohibée et mal vue par une grande partie de la population.

En conclusion, ces 5 exemples montrent bien que la religion joue souvent un rôle important dans la limitation de la consommation d’alcool. Cependant, il existe également des pays où cette restriction n’est pas liée à des raisons religieuses mais plutôt culturelles ou politiques (comme c’est le cas en Corée du Nord). Quoi qu’il en soit, il est intéressant de constater que certains endroits sur terre ont choisi de limiter leur consommation d’alcool pour diverses raisons et cela peut être bénéfique pour leur santé publique ainsi que pour leur économie.

Comment les politiques publiques ont influencé la baisse de l’alcoolisme dans certains pays

Quel pays boit le moins d'alcool ?
L’alcool est une substance qui a été consommée depuis des milliers d’années dans le monde entier. Cependant, la consommation excessive d’alcool peut entraîner de graves problèmes de santé et sociaux. De nombreux pays ont donc mis en place des politiques publiques pour réduire la consommation d’alcool.

Le Belarus est actuellement le pays où l’on boit le moins d’alcool au monde. Selon les statistiques, chaque personne ne boit que 2,4 litres d’alcool pur par an en moyenne. Cette faible consommation s’explique notamment par les politiques publiques mises en place dans ce pays.

En effet, depuis plusieurs années maintenant, le gouvernement biélorusse a pris des mesures strictes pour limiter la vente et la publicité de l’alcool. Les magasins sont autorisés à vendre de l’alcool uniquement entre 8 heures du matin et 10 heures du soir, tandis que les publicités pour l’alcool sont interdites à la télévision et sur Internet.

De plus, il existe également un système de taxation très élevé sur l’alcool au Belarus. Le prix moyen d’une bouteille de vodka coûte environ deux fois plus cher qu’en Russie voisine.

Ces mesures ont eu un impact significatif sur la baisse de la consommation d’alcool dans ce pays. En effet, selon les données officielles du ministère biélorusse de la Santé publique, le nombre total des décès liés à l’alcoolo-dépendance a diminué presque trois fois depuis 2005.

D’autres pays ont également réussi à réduire leur taux de consommation grâce à des politiques publiques similaires. Par exemple, la Norvège a mis en place une taxe sur l’alcool très élevée et a interdit les publicités pour l’alcool depuis 1975. En conséquence, le taux de mortalité lié à l’alcool est passé de 7,4 décès pour 100 000 habitants en 1980 à seulement 2,8 décès pour 100 000 habitants en 2016.

De même, la Suède a également réussi à réduire sa consommation d’alcool grâce aux politiques publiques mises en place dans ce pays. Depuis les années soixante-dix, le gouvernement suédois a augmenté progressivement les taxes sur l’alcool et limité la vente d’alcools forts dans les magasins d’État appelés Systembolaget.

Ces mesures ont permis de réduire considérablement la consommation d’alcool chez les jeunes adultes suédois. Selon une étude menée par le Centre national suédois pour la prévention des maladies et promouvoir un mode de vie sain (Folkhälsomyndigheten), près de deux tiers des jeunes âgés entre seize et vingt-quatre ans ne boivent pas du tout ou très peu d’alcool.

Enfin, il convient également de mentionner que certains pays ont réussi à réduire leur taux de consommation sans avoir recours à des politiques publiques strictes. C’est notamment le cas du Maroc où la religion musulmane joue un rôle important dans cette baisse.

En effet, selon les enseignements islamiques qui sont largement suivies au Maroc, la consommation d’alcool est considérée comme un péché. De plus, les autorités marocaines ont également mis en place des campagnes de sensibilisation pour encourager les gens à ne pas boire.

En conclusion, il existe plusieurs pays dans le monde où l’on boit très peu d’alcool grâce aux politiques publiques mises en place par leur gouvernement. Ces mesures comprennent notamment une taxation élevée sur l’alcool et une interdiction de publicité pour ce produit. Cependant, certains pays ont réussi à réduire leur taux de consommation sans avoir recours à ces mesures strictes grâce à des facteurs culturels ou religieux.

Les raisons culturelles et religieuses qui expliquent une faible consommation d’alcool dans certains pays

Il est bien connu que l’alcool est une boisson populaire dans de nombreux pays du monde. Cependant, il y a des endroits où la consommation d’alcool est très faible ou même inexistante. Mais pourquoi cela se produit-il ? Les raisons peuvent être culturelles, religieuses ou simplement liées aux habitudes alimentaires.

Dans certains pays musulmans comme l’Arabie Saoudite et le Qatar, la consommation d’alcool est interdite en raison de leur religion qui considère l’alcool comme un péché. Dans ces pays, les lois sont strictes et les contrevenants risquent des peines sévères allant jusqu’à la prison.

En Iran également, où la majorité de la population pratique l’Islam chiite, la vente et la consommation d’alcool sont illégales depuis 1979. Bien qu’il soit possible pour les non-musulmans d’obtenir une licence spéciale pour acheter de l’alcool à usage personnel dans certaines zones touristiques désignées par le gouvernement iranien.

D’autres religions ont également des restrictions sur la consommation d’alcool. Par exemple, dans le judaïsme orthodoxe pratiqué en Israël et dans certaines communautés juives à travers le monde entier ,la consommation d’alcools forts n’est pas autorisée pendant les fêtes religieuses telles que Pessah (Pâque juive) ou Yom Kippour (Jour du Grand Pardon).

Cependant, il existe aussi des cultures qui ne voient tout simplement pas beaucoup d’intérêt à boire de l’alcool . Au Japon par exemple ,le saké traditionnel japonais est une boisson alcoolisée populaire, mais la consommation d’alcool en général reste relativement faible. Les Japonais préfèrent souvent des boissons non-alcoolisées comme le thé vert ou l’eau minérale.

En Inde également, où la majorité de la population pratique l’hindouisme et le sikhisme ,la consommation d’alcool est considérée comme un péché dans certaines communautés religieuses. Cependant, il y a aussi des régions du pays où les gens boivent de l’alcool avec modération . Par exemple, dans les États du Gujarat et du Bihar ,la vente et la consommation d’alcool sont interdites depuis plusieurs années maintenant.

Dans certains pays européens tels que l’Islande et la Norvège, qui ont une forte tradition protestante ,les taux de consommation d’alcool sont également assez bas. En Islande par exemple ,le gouvernement a mis en place des politiques strictes pour réduire la consommation d’alcools forts chez les jeunes .

Il convient toutefois de noter que même si ces pays ont une faible consommation globale d’alcool, cela ne signifie pas qu’il n’y ait pas de problèmes liés à l’alcoolisme ou à ses effets néfastes sur la santé publique. Dans tous les cas, il est important que chaque individu prenne soin de sa propre santé en évitant toute forme excessive ou abusive de consommation d’alcools forts.

En conclusion donc ,il existe différentes raisons culturelles et religieuses qui expliquent pourquoi certains pays ont une faible consommation globale d’alcools forts . Cependant, il est important de se rappeler que la consommation d’alcool peut avoir des effets néfastes sur la santé et qu’il est donc essentiel de boire avec modération.

Questions et réponses

1. Quel pays boit le moins d’alcool ?
Le pays qui boit le moins d’alcool est la Mauritanie.

2. Pourquoi la Mauritanie boit-elle si peu d’alcool ?
La consommation d’alcool est interdite en Mauritanie en raison de l’islam, religion majoritaire dans le pays.

3. Quels sont les autres pays qui ont une faible consommation d’alcool ?
D’autres pays avec une faible consommation d’alcool incluent l’Afghanistan, le Pakistan et l’Iran, également en raison de leur culture religieuse dominante.

Marc du 37.fr

Bienvenue ! Je suis Marc, Lyonnais de naissance et passionné de gastronomie. Je partage depuis mon blog mes recettes, mes dégustations, découvertes et bonnes adresses. N'hésitez pas à vous rendre sur Facebook pour être au courant des derniers articles.

Publicité

Bienvenue sur Le 37.fr, le Blog qui parle de Bouffe !

Au 37.fr, nous souhaitons vous apporter des informations « fraîches » sur les aliments, épices, condiments, visibles ou invisibles de notre quotidien.

Plus qu’un énième blog sur les bienfaits de bien manger, nous souhaitons apporter notre touche EPICURIENNE, parce qu’une bonne bouffe, c’est aussi avec un bon verre, et qu’une bonne bouteille se réalise avec de bons aliments.

Bonne route.