Tasses contre grammes : pourquoi les cuisiniers américains et britanniques ne peuvent-ils s’accorder sur les mesures alimentaires ?

La révolution des mesures en cuisine : le passage des cups aux grammes

Comme beaucoup d’Américains, Samin Nosrat a grandi dans une maison où les mesures en cups étaient la norme en cuisine. Toutefois, l’auteur du livre de cuisine Salt Fat Acid Heat et présentateur de l’émission Netflix du même nom, a toujours eu une relation complexe avec ces mesures, privilégiant une approche sensorielle de la cuisine. Cette divergence entre la culture culinaire américaine, basée sur le volume, et celle européenne, axée sur le poids, souligne un fossé plus large dans les méthodes de préparation des aliments. Nosrat, ainsi que d’autres professionnels, plaide pour un changement vers l’utilisation de balances, arguant que cela permet une précision et une reproductibilité supérieures dans les recettes.

Le débat entre cups et grammes

La différence fondamentale entre la culture culinaire américaine et européenne réside dans l’utilisation du volume contre le poids pour mesurer les ingrédients. Cette distinction n’est pas seulement technique mais aussi culturelle, reflétant des approches différentes de la cuisine. Aux États-Unis, la mesure en cups est profondément ancrée dans la tradition, souvent transmise de génération en génération, ce qui rend le passage aux grammes perçu comme un défi pour certains.

Les avantages de la pesée

L’utilisation de balances en cuisine est largement préférée par les professionnels pour sa précision. Les ingrédients comme la farine peuvent varier considérablement en volume selon de nombreux facteurs, rendant les mesures en cups imprécises et sujettes à interprétation. La pesée garantit des résultats cohérents, essentiels non seulement pour la pâtisserie mais pour toutes les formes de cuisine.

La résistance au changement

Malgré les avantages évidents de la pesée, beaucoup hésitent à abandonner les cups. Cette réticence est souvent due à une combinaison de tradition, de sentimentalisme et de la perception que la cuisine est un art plutôt qu’une science. Cependant, comme le souligne Samin Nosrat, adopter les balances pourraient non seulement améliorer la qualité de la cuisine à domicile mais aussi faciliter l’échange de recettes à l’échelle mondiale.

L’impact de la télévision et des médias sociaux

La popularité croissante des émissions de cuisine et des plateformes de médias sociaux a mis en lumière la diversité des pratiques culinaires et a encouragé une approche plus détaillée et informée de la cuisine chez les amateurs. Gail Simmons, personnalité de la télévision, souligne que bien que la cuisine puisse être vue comme improvisationnelle, une compréhension fondamentale des techniques et des mesures est cruciale pour réussir.

Vers un avenir mesuré

L’avènement des balances numériques et leur adoption croissante par les cuisiniers à domicile aux États-Unis pourraient signaler un changement de marée. La facilité d’utilisation et les avantages en termes de précision sont convaincants, même pour ceux qui ont longtemps résisté à l’abandon des cups. Le chemin vers une cuisine plus précise et partageable ne fait que commencer.

Crédits

Cet article se base sur les contributions de divers professionnels et sources d’information. Pour plus de détails, veuillez consulter les sources suivantes :