Recettes de Cuisine

Une mère de Gaza préserve sa cuisine à travers recettes et récits

« `html

Laila El-Haddad, journaliste et activiste, a passé la majeure partie de sa vie à l’étranger, mais considère Gaza comme son foyer. À travers ses écrits et sa cuisine, elle préserve l’héritage culinaire de sa famille malgré les défis imposés par le siège de Gaza. Son travail met en lumière la complexité et la richesse de la culture palestinienne, soulignant l’importance de la nourriture non seulement comme moyen de subsistance mais aussi comme forme de résistance et de préservation de l’identité.

Le parcours de Laila El-Haddad

Laila El-Haddad, née au Koweït et ayant grandi en Arabie Saoudite, a toujours entretenu un lien étroit avec Gaza, où elle passait ses étés et où elle a finalement choisi de vivre avec son jeune fils en 2003. Ses parents, originaires de Gaza City et de Khan Yunis, l’ont élevée dans une conscience aiguë de son héritage palestinien, malgré les défis de vivre en diaspora.

La cuisine de Gaza comme lien indéfectible

La cuisine a joué un rôle central dans la connexion de Laila à son identité palestinienne. Des visites de pêche avec son père aux préparations traditionnelles de crabe et de sayadieh, ces expériences ont renforcé son lien avec Gaza et sa culture. Plus tard, elle a co-écrit « The Gaza Kitchen », un livre de cuisine mettant en lumière les recettes de sa famille et les histoires derrière elles, offrant une fenêtre sur la vie quotidienne à Gaza.

Le pouvoir de la nourriture face à l’adversité

Malgré les difficultés imposées par le siège de Gaza, Laila El-Haddad continue de promouvoir la cuisine palestinienne comme un acte de résistance. Elle partage la conviction que la nourriture peut servir d’outil de résistance et de persévérance, un moyen de rester connecté à la terre et à l’histoire palestinienne. Son travail met en évidence la richesse de la cuisine de Gaza, caractérisée par des ingrédients comme le cumin, les piments, l’ail et les graines de fenouil, et des techniques uniques comme l’utilisation du zibdiya, un mortier en argile.

Conclusion

À travers son engagement passionné pour la cuisine et la culture de Gaza, Laila El-Haddad incarne la résilience et la créativité du peuple palestinien. Son travail rappelle au monde l’importance de préserver les traditions culinaires comme acte de résistance face à l’oppression et témoigne de la richesse de la culture palestinienne au-delà des conflits.

Crédits

KCRW – Gaza Cuisine

Laila El-Haddad

The Gaza Kitchen

Sayadieh Recipe

Zibdiya Demonstration

« `

Marc du 37.fr

Bienvenue ! Je suis Marc, Lyonnais de naissance et passionné de gastronomie. Je partage depuis mon blog mes recettes, mes dégustations, découvertes et bonnes adresses. N'hésitez pas à vous rendre sur Facebook pour être au courant des derniers articles.

Publicité

Bienvenue sur Le 37.fr, le Blog qui parle de Bouffe !

Au 37.fr, nous souhaitons vous apporter des informations « fraîches » sur les aliments, épices, condiments, visibles ou invisibles de notre quotidien.

Plus qu’un énième blog sur les bienfaits de bien manger, nous souhaitons apporter notre touche EPICURIENNE, parce qu’une bonne bouffe, c’est aussi avec un bon verre, et qu’une bonne bouteille se réalise avec de bons aliments.

Bonne route.