Vers un atterrissage en douceur pour les exportateurs français de vins et spiritueux

« `html

En 2023, les exportations françaises de vins, champagnes, et cognacs ont connu une diminution de 6%, s’établissant à 16,2 milliards d’euros, après une période de croissance remarquable les années précédentes. Cette situation souligne l’importance pour le secteur de s’adapter à un marché en constante évolution et à des consommateurs aux attentes changeantes, notamment en envisageant de nouveaux formats de produits.

Adaptation nécessaire face à la baisse des exportations

Le recul des ventes internationales de vins et spiritueux français en 2023, bien que modeste, marque une inflexion après plusieurs années de croissance soutenue. Cette baisse, influencée par une inflation mondiale impactant les budgets des consommateurs et par une réduction des stocks par les vendeurs dans des marchés clés comme les États-Unis, met en lumière la volatilité du secteur et la nécessité d’une adaptation rapide aux nouvelles tendances de consommation.

Le rôle des innovations produit dans la reconquête des marchés

Face à ces défis, Gabriel Picard, président de la FEVS, a souligné l’importance d’innover, en citant les canettes ou les capsules à vis comme exemples de formats susceptibles de séduire de nouveaux consommateurs. Cette approche pourrait non seulement répondre aux attentes d’une clientèle en quête de praticité et de nouveauté mais aussi ouvrir de nouvelles voies d’exportation.

Un environnement international complexe

Le secteur doit également naviguer dans un environnement international de plus en plus complexe, marqué par des tensions commerciales et des mesures protectionnistes. Les négociations autour des accords de libre-échange et la résolution des litiges commerciaux, notamment avec les États-Unis et la Chine, sont cruciales pour éviter la fermeture de marchés stratégiques.

Les perspectives d’avenir

Malgré un contexte difficile, certaines régions montrent des signes de stabilité ou de croissance, comme le Royaume-Uni ou la Suisse, témoignant de la résilience et de l’attrait persistant des vins et spiritueux français à l’étranger. La capacité du secteur à s’adapter aux défis actuels, à innover dans ses produits et à naviguer dans le paysage commercial mondial sera déterminante pour son avenir.

Crédits

Sources utilisées dans cet article :

« `